Avis

Comment fonctionne le processus de création d'un État américain

Comment fonctionne le processus de création d'un État américain


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le processus par lequel les territoires américains atteignent leur plein statut est, au mieux, un art inexact. Bien que l’article IV, section 3, de la Constitution américaine autorise le Congrès américain à octroyer le statut d’État, le processus à suivre n’est pas précisé.

Points à retenir: le processus d’état américain

  • La Constitution des États-Unis donne au Congrès le pouvoir d'octroyer un statut d'État, sans toutefois en établir le processus. Le Congrès est libre de déterminer les conditions de l’état au cas par cas.
  • Selon la Constitution, un nouvel État ne peut être créé en scindant ou en fusionnant des États existants sans l’approbation du Congrès américain et des assemblées législatives des États concernés.
  • Dans la plupart des cas passés, le Congrès a exigé que les habitants du territoire cherchant à devenir État votent lors d’un scrutin référendaire libre avant de présenter une pétition au gouvernement des États-Unis.

La Constitution déclare simplement que de nouveaux États ne peuvent être créés par la fusion ou la scission d’États existants sans l’approbation du Congrès américain et des assemblées législatives des États.

Autrement, le Congrès a le pouvoir de déterminer les conditions pour devenir un État.

"Le Congrès aura le pouvoir de disposer et de faire tous les règlements nécessaires concernant le territoire ou d'autres biens appartenant aux États-Unis…"

- Constitution américaine, article IV, section 3, clause 2.

Le Congrès exige généralement que le territoire candidat à l’État ait une certaine population minimale. En outre, le Congrès demande au territoire de prouver que la majorité de ses résidents sont en faveur d’un État.

Cependant, le Congrès n’a aucune obligation constitutionnelle d’accorder l’État, même dans les territoires où la population exprime le désir de devenir État.

Le processus typique

Historiquement, le Congrès a appliqué la procédure générale suivante pour l’octroi du statut de territoire aux territoires:

  • Le territoire organise un vote référendaire pour déterminer le désir du peuple d’être ou non un État.
  • Si une majorité devait voter pour devenir État, le territoire demandait au Congrès américain de devenir État.
  • Le territoire, s'il ne l'a pas déjà fait, est tenu d'adopter une forme de gouvernement et une constitution conformes à la Constitution des États-Unis.
  • Le Congrès américain - la Chambre et le Sénat - adopte, à la majorité simple, une résolution commune acceptant le territoire en tant qu’État.
  • Le président des États-Unis signe la résolution commune et le territoire est reconnu comme un État américain.

L'obtention d'un statut d'État peut littéralement prendre des décennies. Par exemple, considérons le cas de Porto Rico et sa tentative de devenir le 51ème État.

Processus d'État à Porto Rico

Porto Rico est devenu un territoire américain en 1898 et les personnes nées à Porto Rico ont automatiquement obtenu la citoyenneté américaine à part entière depuis 1917 par un acte du Congrès.

  • En 1950, le Congrès américain a autorisé Porto Rico à rédiger une constitution locale. En 1951, une convention constitutionnelle a été tenue à Porto Rico pour rédiger la constitution.
  • En 1952, Porto Rico a ratifié sa constitution territoriale établissant une forme de gouvernement républicain, qui a été approuvée par le Congrès américain comme étant «non répugnant» pour la Constitution américaine et comme l’équivalent fonctionnel d’une constitution valable de l’État.

Des événements tels que la guerre froide, le 11 septembre 2001, le Vietnam, les guerres contre le terrorisme, la grande récession et de nombreuses politiques ont placé la pétition de Porto Rico sur la question de la souveraineté du Congrès pendant plus de 60 ans.

  • Le 6 novembre 2012, le gouvernement territorial de Porto Rico a organisé un vote référendaire public en deux questions sur la pétition demandant la création d'un État américain. La première question visait à savoir si Porto Rico devait continuer à être un territoire américain. La deuxième question demandait aux électeurs de choisir parmi les trois alternatives possibles au statut de territoire, à l'indépendance et à la nationalité en association libre avec les États-Unis. Dans le décompte des voix, 61% des électeurs ont choisi l’État, alors que seulement 54% ont voté pour le maintien du statut territorial.
  • En août 2013, un comité sénatorial américain a entendu un témoignage sur le vote référendaire de Porto Rico en 2012 et a reconnu que la majorité de la population portoricaine avait «exprimé son opposition à la poursuite du statut territorial actuel».
  • Le 4 février 2015, le commissaire résident de Porto Rico à la Chambre des représentants des États-Unis, Pedro Pierluisi, a présenté la loi sur le processus d'admission à Porto Rico Statehood (H. 727). Le projet de loi autorise la Commission électorale de l'État de Porto Rico à procéder à un vote sur l'admission de Porto Rico dans l'Union en tant qu'État dans un délai d'un an à compter de l'entrée en vigueur de la loi. Si la majorité des suffrages exprimés sont en faveur de l'admission de Porto Rico en tant qu'État, le projet de loi exige que le président des États-Unis publie une proclamation afin d'entamer le processus de transition qui aboutira à l'admission de Porto Rico en tant qu'État à compter du 1er janvier 2021.
  • Le 11 juin 2017, le peuple portoricain a voté pour un État américain lors d'un référendum non contraignant. Les résultats préliminaires ont montré que près de 500 000 bulletins de vote ont été exprimés pour devenir État, plus de 7 600 pour l'indépendance des associations libres et près de 6 700 pour conserver le statut territorial actuel. Seuls environ 23% des quelque 2,26 millions d'électeurs inscrits sur l'île ont voté, ce qui a amené les opposants à s'interroger sur la validité du résultat. Le vote, cependant, n'a pas semblé être divisé le long des lignes de parti.
  • Remarque: Bien que les commissaires résidents de Porto Rico à la Chambre soient autorisés à présenter un projet de loi et à participer aux débats et aux audiences des comités, ils ne sont pas autorisés à voter sur un projet de loi. De même, les commissaires résidents non votants des autres territoires américains des Samoa américaines, du district fédéral de Columbia, de Guam et des îles Vierges américaines siègent également à la Chambre.

Ainsi, si le processus législatif américain finit par avoir le sourire aux yeux sur la loi sur le processus d’admission des États de Porto Rico, le processus de transition du territoire américain à l’état américain aura pris plus de 71 ans au peuple portoricain.

Certains territoires ont considérablement retardé la demande d’adhésion à un État, notamment en Alaska (92 ans) et en Oklahoma (104 ans), mais le Congrès des États-Unis n’a jamais rejeté une telle demande.

Pouvoirs et devoirs de tous les états américains

Une fois qu’un territoire a obtenu le statut d’État, il dispose de tous les droits, pouvoirs et devoirs établis par la Constitution des États-Unis.

  • Le nouvel État est tenu d’élire des délégués à la Chambre des représentants et au Sénat des États-Unis.
  • Le nouvel État a le droit d'adopter une constitution.
  • Le nouvel État est tenu de constituer les branches législative, exécutive et judiciaire de l'État, selon les besoins, pour gouverner efficacement l'État.
  • Le nouvel État se voit attribuer tous les pouvoirs gouvernementaux non réservés au gouvernement fédéral en vertu du 10e amendement à la Constitution des États-Unis.



Commentaires:

  1. Pelles

    Je m'excuse, mais à mon avis, vous vous trompez. Écrivez-moi dans PM.

  2. Muirfinn

    Et puis, une personne est capable

  3. Vudok

    Je regrette, mais je ne peux rien y faire. Je sais, vous trouverez la bonne décision. Ne désespérez pas.

  4. Oengus

    Et ce n'est pas le cas))))

  5. Chimera

    ben je suis d'accord avec ton avis

  6. Zulkishicage

    Je m'excuse, mais à mon avis, vous vous trompez. Entrez nous discuterons. Écrivez-moi en MP.



Écrire un message

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos